lundi 12 décembre 2011

Questions fréquentes (5)

6 commentaires:

Anonyme a dit…

La pipelette de l'espace ! Vous ne seriez pas un peu auteure aussi ?

morsual a dit…

Haha, j'ai gentiment souri à "l'effet chimico-tellurique" ^^
Moi, c'est surtout le confort du mouvement auquel je fais très attention lorsque je choisis des chaussures, si je n'aime pas leur balancement, leurs allure lorsque je baisse les yeux, leur aérodynamisme... je ne les prends pas!
Ps : je n'ai pas de chaussures rouges.

Florence a dit…

ça me donne envie de faire une thèse sur le sujet.Les semelles rouges de Louboutin( le chimico tellurique a certainement un rapport), les talons rouges des aristos qui piétinent le bas peuple, l'image de la chaussure rouge liée à la prostitution(j'ai déjà vu un père d'une jeune fille lui refuser de jolis souliers parce que rouge/pute dans sa tête qui avait du mal a accepté que sa fille grandisse), le groupe québéquois, mes souliers sont rouges, s'ils avaient dit bleu ou jaune, pas pareil. Bon, je me calme.Rouge à tous.

Isacile ▲ a dit…

Je suis bien d'accord , c'est pour ça que j'ai zéro chaussure noire (et d'ailleurs je me méfie des gens qui ne portent que ça!)

jeanne balas a dit…

haha! trop cool! au moins on voit que le choix de tes accessoires est murement réfléchi! moi non plus;, je n'ai pas de chaussures rouges mais je pense à me convertir alors! bisou

Dorothée de Monfreid a dit…

Hello Jeanne, tu verras, les chaussures rouges ça fait chauffer les neurones. Et sinon : bravo pour tes 24h de la BD !